Or, en l'état actuel des connaissances et du développement des filières en fin de vie, l'origine renouvelable n'apparaît pas aujourd'hui comme un atout environnemental fortement affirmé, fait observer l’Ademe. Cette étude globale comprend deux parties. L’une vise à comparer les polymères pour dresser les forces et faiblesses dans différentes applications d'emballages, et l’autre à évaluer pour chaque polymère de la meilleure fin de vie d'un point de vue environnemental.