Cette société du groupe D S. Smith ne l’affirme pas elle-même, mais reprend une communication faite par The Wine Group qui est présentée comme la plus grande « winery » du monde. Cette dernière considère que les bag-in-box de 3 et 5 L sont les « most carbon efficient wine package and produce the least waste » avec 55% d’empreinte carbone en moins comparée aux bouteilles en verre. Dans ce contexte, il sera intéressant d’entendre la communication de Tetra Pak faite avec la société Bio Intelligence qui annonce dans une quinzaine de jours « La vérité sur l’impact environnemental des emballages », suite à une étude réalisée par cette dernière. Rappelons que récemment (voir e.bonus du 26 mars dernier) l’organisme professionnel, Sac Papier de France, qui avait présenté avec la société EcoBilan PricewaterhouseCoopers une étude d’évaluation des impacts environnementaux des sacs boutique avait montré la nécessité de réviser et compléter l’Analyse de Cycle de vie – ACV.

Reproduction interdite sauf accord d'Emballage Digest ou mention de la revue