...Horst M. Rechelbacher, Fondateur d’Aveda Et d’Intelligent Nutrients, Erk Schuchhardt, pdg de Weleda, David Bronner, Président de DR. Bronner’s Magic Soaps, James McCaulley, Responsable mondial du développement des marchés pour Eastman Chemicals ou encore Daria Myers, Présidente monde d’Origins. Des représentants d’organismes de réglementation y ont également préconisé une approche plus cohérente en matière de normes pour la cosmétique et de labellisation devant des représentants entre autres de L’Oréal, Estée Lauder, Burt’s Bees, Kiss My Face, Clarins, Dr Hauschka, Naturopathica, Sephora, Aveda et Johnson & Johnson. L’atelier du samedi matin a rassemblé une cinquantaine de professionnels techniques pour une session interactive sur le thème de la formulation et des questions techniques, problématiques majeures pour les fabricants de cosmétiques bio. Cette première édition du Natural Beauty Summit America était organisée conjointement par ITEC France, également organisateur du salon Beyond Beauty Paris, rendez-vous majeur du secteur de la cosmétique et de la beauté à Paris, et par Organic Monitor, cabinet de conseils et d'études spécialisé dans le marché bio et les produits apparentés, basé à Londres.
Le sommet avait pour thème « Cosmétiques naturels : les bases d'un développement durable ». Au delà des nombreux sujets abordés lors de cette rencontre, le Summit a permis de mettre en évidence l’absence de normes communes pour les cosmétiques naturels et biologiques, et la confusion croissante qui en résulte pour les fabricants et les consommateurs. En effet, de nombreuses normes existent, telles qu'oasis, NSF, Ecocert, USDA NOP, mais aucune d’entre elles ne bénéficie d’une reconnaissance universelle.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support