Texte Alternatif Habillé d’une plaque avant et dessus en or fin 18 carats pour 1 Million et d’un capot également en or 18 carats pour Lady Million, et tous les deux sertis chacun d’un diamant de 0,21 carats (réalisation signée par le joaillier Fredéric Mathon), le couple de parfums s’expose dans un écrin coffre-fort en plexi signé du designer Cédric Ragot. Les flacons y revendiquent ainsi leurs origines précieuses.
Texte Alternatif Le coffre-fort, conçu comme celui d’une banque, dévoile un mécanisme ingénieux et une esthétique ultra contemporaine que le designer s’est appliqué à créer au plus près de la réalité du coffre traditionnel, explique la marque de Puig. Le résultat : une précision d’horlogerie. Pensé au millimètre près, avec un collage optique et une vision à 360°, il donne à travers la porte blindée toute en transparence l’illusion magique de légèreté malgré ses 15 kg. Métal et plexi se renvoient les brillances dans un jeu de lumière. Un élégant logo PR or est apposé sur la porte.
Texte Alternatif Epuré à l’extrême, le coffre (épaisseur de 25 mm-hauteur 35 cm et largeur 40 cm) qui révèle deux rampes en plexi sur lesquelles sont posés les luxueux flacons, comme en lévitation, est une œuvre unique, estimée à 40 000 euros. Rappelons que les fournisseurs de 1 Million et Lady Million sont pour les flacons Pochet et Bormioli Luigi, pour les pompes Aptar (50 et 80 ml) et MWV (30 ml) et le capot Alcan Packaging Beauty

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support