Chaque maillon (fabricant, revendeur) de la chaîne doit assurer la traçabilité des matières qui le traversent, qualifier (ou non) les produits qu’il commercialise en fonction de leur composition. Puis doit transmettre la qualification des produits “FSC” au maillon suivant, utilisant le bon de livraison et la facture (supports obligatoires pour transmettre les informations FSC). Les produits qualifiés FSC ne sont pas obligatoirement labellisés physiquement “FSC”. Il existe plusieurs dénominations FSC, selon la méthode de calcul et l’apport en matière qualifiée.




(1) Source : Smurfit Kappa France.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support