Elipso rappelle qu’en premier lieu, la prévention, notamment par l’allègement, est le premier critère d’efficacité environnementale. Quant au recyclage, il constitue un axe majeur de la politique de l’organisation des entreprises de l’emballage plastique et souple.

"Notre industrie se mobilise pour analyser en toutes circonstances l’impact environnemental global de nos emballages, l’Analyse de Cycle de Vie est l’outil de référence appelé à se développer. En quelques mots notre politique à ELIPSO et notre action doivent conduire à : poursuivre les actions en vue de l’allégement de nos emballages, recycler un plus grand nombre de nos emballages, valoriser énergétiquement ce qui ne peut pas être recyclé pour des raisons techniques. En tout état de cause, la mise en décharge n’est pas une solution» déclare l’organisation."

Dans cet axe, Elipso est pleinement acteur dans le projet majeur initié par Eco-Emballages en 2009 : l’extension des consignes de tri et du recyclage des emballages plastiques ménagers. Les fabricants d’emballages plastiques et souples qui ont répondu présents à l’appel à projets lancé par Eco-Emballages fin 2011, prennent date et anticipent l’extension du tri en inscrivant la recyclabilité dans leurs axes de travail notamment en R&D.

Le projet est fondamental pour la filière plastique, assure l’organisation professionnelle qui rappelle qu’avec PlasticsEurope (organisation professionnelle qui représente les producteurs de matières plastiques), actionnaires de Valorplast depuis 20 ans, elle soutient les travaux menés par Eco-Emballages sur l’extension des consignes de tri.

Fort de son expertise sur le recyclage des bouteilles plastiques, Valorplast a travaillé sur 2 projets industriels (SéRéPlast I et SéRéPlast II). Valorplast répond actuellement au nouvel appel à projet d’Eco-Emballages et de l’Ademe. Ce troisième projet industriel portera sur la production en centre de tri de différents flux d’emballages plastiques (films, bouteilles et flacons en mélange avec des pots et barquettes), avec pour objectif de recycler chacune des résines (PET-PE-PP-PS-PVC) séparément.

Depuis 1992, la collecte des emballages plastiques ménagers concerne les bouteilles et les flacons (PET, PEHD, PP) qui représentent près de 40 % du gisement d’emballages plastiques ménagers mis sur le marché français chaque année. Aujourd’hui, une bouteille plastique sur 2 est triée et une industrie performante du recyclage s’est développée en France, souligne Elipso.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support