Testeurcep et Minicep, deux concepts possible

Texte AlternatifTrès présent sur le marché des tubes pour échantillonnage, l'injecteur plastique CEP Industrie commence à décliner ses concepts échantillons aux minipacks vente. Il en est ainsi de ses deux dernières nouveautés, lancées au cours du deuxième semestre 2011 et déja utilisées par des grandes marques pour leurs campagnes promotionnelles. La première est le Testeurcep, en fait une flaconnette cylindrique, remplie comme un tube (par le fond) puis soudée, et surtout équipée d'un applicateur pour mascara. «Cette flaconnette est, pour l'instant, disponible en 2 ml, mais nous sommes en train de la développer pour de plus gros formats, 4-5 ml et 8-10 ml» indique Stéphane Léonard, directeur commercial.Texte Alternatif Elle présente de nombreux avantages. Fermée par un bouchon à vis, elle est utilisable en plusieurs fois. Présentée en plusieurs exemplaires en kit voyage, elle peut être déclinée avec plusieurs formes de brosses. En outre, son nombre de pièces est limité à 3 (ou 4 avec la brosse) : soit un monobloc pour le corps et l'essoreur (en PEHD), un monobloc pour le bouchon et le support de tige (en PP) et une pièce en PP pour fermer le bouchon sur le dessus, si l'esthétique est recherchée. «Nous cherchons aussi à la déployer en mini lipgloss» ajoute notre interlocuteur. La deuxième nouveauté est le Minicep, un tube en PE qui n'a rien d'un tube standard. Souple, avec des épaules arrondies, il offre un taux de récupération du produit de plus de 95%. Fabriqué en une seule pièce, il ne pèse que 1,36 g. Son bouchon est seccable (il faut tourner pour casser). Et il est doté d'une refermabilité par encliquetage, proche de celle d'un bouchon à vis. Disponible en 3 ml (16 mm de diamètre), il est à l'étude pour une contenance de 10 ml (19 mm de diamètre).

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support

Extrait de Emballage Digest N° 567 - Packaging - Parfumerie&cosmétique/Dossier