Qu'il s'agisse de pâtisseries, de pâtes alimentaires ou de sucreries, de viande ou de poisson, de produits laitiers, de surgelés ou de fruits et légumes, qu'il s'agisse du remplissage, du dosage, de la découpe, de l'étiquetage des denrées alimentaires ou du prélèvement, de l'emballage et de la palettisation – les solutions automatisées assurent la production et la rentabilité des installations.

Automatica montre clairement que pour tous les critères pertinents comme la cadence, la disponibilité et l'efficacité énergétique, des améliorations significatives ont pu être réalisées grâce au travail de développement. Les cinématiques Delta et les bras ultrarapides qui effectuent plus de 200 prélèvements par minute présentent des atouts majeurs. Les nouvelles lignes de production obtiennent un rendement inimaginable encore il y a quelques années.

Texte Alternatif100 000 unités à l'heure. Dans la brasserie hollandaise Bavaria un groupe de dix robots Motoman se charge du prélèvement, du conditionnement et de l'emballage et de la palettisation de 100 000 canettes de bière à l'heure. "En plus de ce rendement, l'installation technologique doit également gérer 80 sortes de bière différentes - tout cela en un temps d'adaptation quasiment nul. De telles solutions peuvent être mises en œuvre uniquement grâce à l'utilisation systématique de robots" déclare Dirk Franken, directeur de l'intégrateur de système Robertpack.

Le fait que les nouvelles lignes de production alimentaire suivent le pas de l'industrie des boissons en termes de performances a été confirmé par l'installation de conditionnement et d'emballage de hot dogs de la société ASA GmbH. Avec 100 000 unités à l'heure conditionnées par quatre lignes de production, toutes équipées de robots Fanuc.

Texte Alternatif"Grâce aux développements porteurs réalisés en robotique, les applications agro-alimentaires n'ont pu devenir automatisables qu'en tenant compte des standards d'hygiène les plus stricts. À ce stade, l'introduction du robot gros porteur 6 axes Stäubli, complètement encapsulé et destiné aux applications en environnement humide, constitue une véritable avancée. Ces robots s'en sortent très bien avec les process de nettoyage imposés en agro-alimentaire, alors que les robots conventionnels seraient contraints de capituler aussitôt au moment du nettoyage à l'aide d'un jet d'eau puissant. À Automatica, nous présenterons encore plus de nouveautés destinées au secteur agro-alimentaire" annonce Manfred Hübschmann, directeur de Stäubli Robotics.

Le bon robot pour chaque application. La plupart des fabricants de robots peuvent se réclamer d'une longue expérience dans le secteur agro-alimentaire et possèdent dans leur gamme de robots les cinématiques Scara, à bras articulé ainsi que des cinématiques spéciales qui répondent aux exigences spécifiques de la branche. L'offre qui présente le plus grand choix de machines est celle destinée à la vaste gamme des tâches nécessaires en emballage secondaire et à toutes les interventions où les robots n'entrent pas en contact direct avec les denrées alimentaires.

Texte Alternatif"Vu que les besoins en automatisation et en robotique flexible continuent d'augmenter pour d'autres applications agro-alimentaires, Kuka a décidé de renforcer ses capacités en personnel dans ce secteur et envisage un travail stratégique du marché. L'objectif consistant, outre la palettisation classique, à automatiser les applications dans le domaine du cartonnage, du chargement et du déchargement des machines à emballer ainsi que de l'emballage primaire à l'aide de robots Kuka" souligne Joachim Melis, responsable du segment de marché des biens de consommation pour la société Kuka Roboter GmbH.

Denrées alimentaires non emballées. Notamment en emballage primaire, là où les machines entrent en contact avec des denrées alimentaires non emballées, des normes d'hygiène bien spécifiques sont appliquées. Les robots standard ne sont pas tolérés. Seuls les modèles spéciaux sont sollicités. Dans ce cas, des facteurs comme l'aptitude au travail en salle blanche, le remplissage avec de l'huile adaptée aux denrées alimentaires ainsi que la disponibilité permanente de la machine, malgré les procédures de nettoyage agressif, jouent un rôle primordial. Pour ces applications exigeantes, l'offre en robots appropriés est nettement plus restreinte que dans le domaine des applications standard. Cependant, les experts de cette branche industrielle pensent que cela va rapidement changer du fait de l'importance croissante de l'industrie agro-alimentaire pour l'automatisation. Les fabricants annoncent de nouvelles solutions logicielles qui permettront de gérer encore plus facilement et avec plus d'efficacité les applications de tri, de conditionnement et d'emballage ou de palettisation. À cet effet, les connaissances en programmation ne seront plus nécessaires. À l'avenir, tout le monde sera capable de maîtriser les tâches d'automatisation.

Les moments forts de l'Automatica 2014. Quelques "premières robotiques" seront présentées. Le forum du salon présentera la conférence sur "L'automatisation flexible en industrie agro-alimentaire et des boissons : vue sur la pratique chez Coca Cola & Co." le 4 juin en hall B5.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support