Adelphe et Eco-Emballages ont pour principal objectif l’augmentation du taux de recyclage des emballages ménagers. Pour cela, il est nécessaire de faire progresser les quantités d’emballages triées.
Texte AlternatifChaque année, plus d’un million de tonnes d’emballages ménagers qui pourraient être recyclés finissent dans les ordures ménagères. De plus, ces erreurs coûtent cher au dispositif ; on évalue à 170 millions d’euros par an, le coût du traitement des emballages recyclables présents dans les ordures ménagères. Ces erreurs de tri concernent 44% des citoyens-trieurs, dont un peu moins d’un tiers est persuadé de faire le bon geste de tri.

Adelphe propose aux entreprises du médicament une déclinaison de l’Info-tri Point Vert, baptisée Info-tri Médicaments. Cette signalétique donne une information claire et exhaustive prenant en compte les particularités du tri des médicaments :
- Les Médicaments Non Utilisés (MNU), dont la gestion de la fin de vie est assurée par Cyclamed (2), sont à rapporter en pharmacie.
- Les emballages vides sont, soit à déposer dans le bac de tri en vue de leur recyclage (comme l’étui carton), soit à jeter avec les ordures ménagères (comme la plaquette de comprimés en plastique).

Afin d’encourager la dynamique de l’Info-tri Médicaments, Adelphe accorde aux entreprises qui l’apposent, un bonus sur leur contribution financière annuelle au dispositif Point Vert (un bonus qui vient de passer de 2% à 8% au 1er janvier 2014).

Adelphe poursuit, par ailleurs, la sensibilisation et l’accompagnement des entreprises du médicament dans leurs démarches de développement durable, et plus précisément dans leurs projets d’éco-conception des emballages. La prochaine réunion d’informations et d’échanges sur ce thème aura lieu à Lyon, le mardi 25 mars 2014.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support