Les deux autres activités d'Eco-Logistique «Chimie» «BtoB» et «Détergents» ne sont pas dans le périmètre de cette acquisition. La nouvelle filiale de Chimirec s'appelle désormais «Eco-Logistique Réemploi». Le site est basé à Courtenay dans le Loiret (45) et compte 44 collaborateurs. Il est classé ICPE (Installation Classée pour la Protection de l'Environnement), déclare une capacité de réception de 100 000 m3 d'emballages souillés par an. Pour se faire, Eco-Logistique Réemploi dispose de 2 lignes de lavage pour les conteneurs IBC, d'une ligne de lavage pour les fûts plastique, d'un atelier de broyage pour les matières plastiques destinées au recyclage, et d'une filiale de transport. Avec ses propres camions, Againus peut collecter et livrer les emballages rénovés, reconstruits ou valorisés par démantèlement/broyage. 80 000 conteneurs IBC sont valorisés tous les ans.

«Ce rachat s'intègre dans une logique industrielle, il s'agit d'un véritable levier de croissance pour Chimirec qui pourra désormais élargir ses capacités de recyclage en valorisant des emballages auparavant destinés à la destruction» explique le président. Pour l’acquéreur, ce rachat s'inscrit aussi dans une logique interne de réutilisation des contenants destinés au tri sélectif et mis en place chez ses clients, et d'élargissement de son offre commerciale dans le domaine de la valorisation des emballages souillés.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support