Texte Alternatif

La découpe laser, une véritable aubaine
D’ici fin 2014, PPImettra en route, au Maroc, une usine de production et de décoration d'étuis et de coffrets carton, qui sera la «copie conforme» de son usine en Chine, qu'elle gère en propre. De 3 lignes de découpe laser, il passera ainsi à 5 lignes capables de découper jusqu'à trois formats en même temps. Surtout, il apportera une grande proximité à ses clients européens. «La découpe laser, qui techniquement s'est adaptée au monde de l'emballage grâce à l'arrivée des faisceaux laser à faible puissance, est une véritable aubaine pour les secteurs du luxe» se réjouit François Xavier Jean, pdg de PPI/Prestige Packaging Industries. Elle permet de dessiner n'importe quel type de formes, dans du papier et du carton, jusqu'à 350 g/m2, et surtout de réaliser des décors en 3 dimensions dans les coffrets. Ce qui explique que la demande est en nette augmentation». Mais, selon lui, la découpe laser pourrait s'étendre encore beaucoup plus vite si les designers, qui connaissent pourtant la technique, la prenaient davantage en compte. Cette technique a, en fait, commencé à être utilisée par les grandes marques pour leurs cartes (promotion, vœux…). Elle apparaît, encore timidement, sur les coffrets. Elle arrive sur les étuis, qui sont alors revalorisés à peu de frais face aux coffrets. «Grâce à la découpe laser, les décors en 3D, qui reproduisent de véritables scènes, peuvent être très fins et très complexes, ajoute notre interlocuteur. Ainsi, nous venons de créer, pour l'intérieur d'un coffret, les grilles d'un château en carton découpé». Spécialisé dans les coffrets à base de carton imprimés (montés ou gainés), PPI produit aujourd'hui 5000 pièces par jour (avec ou sans découpe laser).

Extrait de la revue n° 586 - Mars 2014. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support