Texte Alternatif Ils se distinguent par leur transparence élevée inhérente aux copolymères de PP et l’emploi d’une technologie de pointe dans le domaine de la clarification. La combinaison des deux permet de voir très facilement le niveau de liquide dans la seringue et de vérifier l’absence de bulles d’air. Produits en réacteur, ces grades sont particulièrement purs. Ils présentent une viscosité à l’état fondu (MFR) de 40 g/min, permettant au transformateur de fabriquer des dispositifs et des emballages médicaux à parois très minces, mais aussi de réduire ses temps de cycle par rapport aux grades de MFR compris entre 30 et 35 g/min. Ces caractéristiques offrent plusieurs avantages pour le transformateur en termes d’économies d’énergie, de coût total de mise en œuvre et de développement durable, assure Sabic. Ces nouveaux grades ont été soumis à des essais de moulage sur un moule de haute précision à 32 empreintes de Schöttli AG, chez le mouliste lui-même.
Par ailleurs, la dernière gamme des polypropylènes développés par Sabic pour le film de poches et de sachets, à savoir le Sabic®HDPE PCG5009, Sabic®LLDPE PCG0863F et SabiC®LLDPE PCG6118NE, permet d’optimiser leur intégrité par une étanchéité de scellage de haute qualité qui assure la conservation du contenu médical, tout en améliorant sa sûreté d’utilisation. En outre, ces grades ont tous subi les tests imposés par les pharmacopées européennes (EP) et américaine (USP), afin de garantir leur conformité avec les besoins de l’industrie pharmaceutique en matière de sécurité des médicaments emballés.

Extrait de la revue n° 586 - Mars 2014. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support