Le but de ce projet de recherche était de faire une comparaison objective des teneurs en vitamines et sels minéraux des légumes en conserve et des légumes frais.

Les légumes en conserve qui ont été utilisés pour les tests ont été réchauffés selon les recommandations du fabricant, l’Institute a cuit les aliments frais selon le mode de cuisson habituel.

Une fois cuits, les légumes en conserve et les légumes frais ont été examinés pour rechercher leurs teneurs en sels minéraux tels que le potassium, magnésium et calcium, ainsi que pour leurs teneurs en vitamines B1, B6, C, A (bêta-carotène) et folates. La teneur en lycopène des tomates a aussi été mesurée.

Texte AlternatifLes résultats confirment les conclusions d’études antérieures selon lesquelles les teneurs en vitamines et sels minéraux des aliments en conserve sont comparables, voire plus élevées que celles des aliments fraîchement préparés.

La choucroute et les tomates en conserve ont obtenu des scores optimaux. Ainsi, 200 g de choucroute en boîte contient un tiers de vitamines C en plus que son alternative fraîchement préparée. Et 200 g de tomates en conserve contient un tiers de l’apport quotidien recommandé en vitamine C, tandis que son équivalent fraîchement préparé en contient seulement un quart.

Les conclusions de la recherche mettent en évidence les performances de l’acier, souligne Empac : «une fois que l’aliment est mis en conserve, une perte d’éléments nutritifs est pratiquement impossible».

L’organisation professionnelle, qui a pour mission de défendre et de promouvoir l’industrie de l’emballage métallique rigide en Europe, rappelle que les boîtes de conserve sont faites en acier et que ce matériau possède «des propriétés barrière complètes et une protection inégalée contre la lumière, l’air ou les impuretés. L’acier pour emballage est résistant aux chocs et incassable tandis que les vitamines et les sels minéraux sont toujours préservés. La boîte alimentaire conserve également la fraîcheur du produit ainsi que sa saveur et possède une durée de conservation inégalée de trois ans minimum et ce sans adjonction de conservateurs». Et le métal est recyclable à l’infini.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support