Les échéances réglementaires imposant la sérialisation approchent désormais à grands pas pour les laboratoires pharmaceutiques et les façonniers. Il ne leur reste plus que 24 mois pour être en mesure de générer un code unique par unité de conditionnement, afin de conserver l'autorisation de commercialiser leurs produits en France et d'exporter dans l'Union Européenne. Pour le marché américain, ce délai est encore plus réduit puisque la date butoir est fixée à novembre 2017.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support