Alors que la Ministre de la Santé «se félicite» des résultats des études sur l’impact d’un logo nutritionnel estimant que leur intérêt et l’efficacité du logo Nutri-score sont démontrés, foodwatch considère «qu’un logo nutritionnel ne prendra tout son sens que s’il devient obligatoire pour tous les fabricants, et qu’il est apposé à l’avant des aliments».

Karine Jacquemart, de foodwatch France poursuit : «il n’est pas acceptable de s’en remettre à la seule pression des consommateurs pour contraindre les industriels comme le fait la Ministre. C’est bien aux pouvoirs publics qu’il appartient de mettre cette question à l’agenda politique européen».

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support