Quelque 1600 exposants de 70 pays vont participer à Drinktec et environ 70 000 visiteurs de 180 pays sont attendus. A peu près deux tiers des visiteurs viennent de l’étranger. Le salon, qui accueille pour la première fois le salon SIMEI (voir ebonus ci-dessous) occupera 15 halls d’exposition couvrant 150 000 m².

Près d’un exposant sur deux à Drinktec présentera des solutions de conditionnement destinées à l’industrie des boissons et des aliments liquides.

Outre les techniques de soutirage et de conditionnement avec des lignes aseptiques, les techniques de nettoyage, de remplissage et d‘obturation, les machines d’inspection et de tri, les techniques d’étiquetage et d’équipement, et l’impression numérique directe seront exposées avec les machines d’emballage et de dépaquetage, les fardeleuses, les palettiseurs et dépalettiseurs ainsi que les dispositifs de transport. La traçabilité avec des d’antennes RFID et de transpondeurs seront aussi représentés.

Les contenants, matériels d’emballage, équipements et obturateurs, les emballages pour lots ou packs constitueront un deuxième pôle thématique.

D’après un sondage effectué par la société d‘audit PricewaterhouseCoopers, il y a quatre secteurs-clés pour les fabricants de matériel d‘emballage dans la gestion de l’innovation : le design, la fonctionnalité, l’amélioration des process et des flux ainsi que les matériaux innovants.
Deux grandes tendances dans le comportement des consommateurs se dégagent : la demande croissante de conditionnements plus petits et celle d’unités recyclables. Pour les matériaux innovants, l’utilisation de matières premières renouvelables comme les bioplastiques intèressent aussi les fabricants. Tout comme le PET.

Des constructeurs de machines ont développé des revêtements intérieurs avec une pellicule de verre qui offre aux boissons sensibles, surtout dans les petits contenants, une plus grande durée de conservation. Le salon Drinktec 2017 présentera toutes les innovations et tous les développements ayant trait au PET dans le secteur d’exposition appelé PETpoint, sur une surface d’exposition de 11 000 m².

Pour la World Packaging Organisation, l’objectif est «une meilleure qualité de vie grâce à un meilleur conditionnement pour plus de gens». «La durabilité qui, dans la conception de produits innovants, était marginale, va devenir une composante nécessaire» estime l’institut d’études de marché Mintel dans son étude intitulée «Global Food and Drink Trends 2016».

Président du comité technique de Drinktec et vice-président de l’union professionnelle «Machines agro-alimentaires et machines d‘emballage» au sein du VDMA (Union des fabricants de machines et de matériel de construction), Volker Kronseder considère également que la protection de l’environnement ainsi que les économies d’énergie et de ressources naturelles sont les principaux défis que la filière en question aura à relever à l’avenir. Tout comme les plus grands potentiels d’innovation concernent l’industrie 4.0, l’impression numérique directe, et l’intralogistique.

Le «PETpoint» et le «World of Labels» ainsi que les secteurs d’exposition consacrés au PET et aux étiquettes et techniques d’étiquetage seront incontournables.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support