Les fonds levés doivent permettre notamment à la Société d'engager le pilotage industriel de son procédé de bio-recyclage enzymatique des plastiques PET, une innovation qui permet de produire du PET vierge à partir de déchets plastiques.

Au résultat de cette levée de fonds et sur la base des éléments de trésorerie et de ses dépenses opérationnelles prévisionnelles, la société considère être en mesure de faire face à ses échéances à venir jusqu'à la fin du premier semestre 2019.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support