A la pointe de l’innovation, la société travaille actuellement à la réalisation de prototypes en verre. Elle estime que «les maquettes en plastique, qui ne permettent pas d’appréhender la paraison du verre, seront progressivement remplacées par un prototype à la réalité de l’industrialisation».

Selon MMB, les prototypes en verre offrent «deux principaux avantages : valider l’aspect sensoriel du produit ainsi que son poids (le verre pesant 3 fois plus lourd que le plastique). Ce procédé permet, en outre, d’intégrer le vrai jus, alors qu’il est remplacé par une eau colorée dans la maquette en plastique» explique la société.

Texte AlternatifFace à des demandes «toujours plus nombreuses, toujours plus créatives et avec des plannings et des budgets toujours plus serrés», MMB, qui se dit très réactive, dispose d’un double atout : «une communauté d‘expérience de 40 ans et un parc machines unique dans l’univers de la maquette et du prototype, lui donnant la capacité de gérer un projet de développement complet, du design à la livraison, en passant par la maquette, l’industrialisation, la production et le conditionnement (usinage, tournage, inclusion et haute finition en interne)».

MMB déclare parmi ses références dans le secteur du luxe : L’Oréal, Givenchy, Dior, Guerlain, PUIG France et Espagne (Paco Rabanne), HCP Packaging, Sephora MHCS (Dom Perignon, Ruinart, Moet,…), Hennessy, Pernod Ricard, Mumm Perrier jouet, Martell, ainsi que les principaux verriers Pochet du Courval, Veresence ( ex SGD), Nipro (ex alcan), Verreries Brosse, Saverglass, Waltersperger, Heinz glass, Arc international, Stoelzle...

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support