Cette propriété est rendue possible grâce à une technologie que le verrier français qualifie d’unique et qui double la résistance du verre.

Texte AlternatifLe procédé est une pulvérisation d’une couche de polymère sur le verre, suivie d’une couche de vernis coloré ou incolore.

Ce revêtement permet tous les techniques de parachèvement : sérigraphie, marquage à chaud, tampographie, etc…, indique Verescence.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support