Pour l’édition 2018, le CNE a reçu 52 dossiers de 11 écoles dont trois nouvelles, se félicite le Conseil national de l’emballage.

Pour cette édition, deux grands thèmes, «L’emballage après la consommation du produit» et «La contribution de l’emballage à la réduction du gaspillage alimentaire en France» ont été proposés aux étudiants.

C’est le thème autour de la lutte contre le gaspillage qui a retenu l’attention et l’intérêt des étudiants puisque sur les 52 dossiers, 70% ont traité ce sujet. 30% avaient choisi la fin de vie/nouvelle vie des emballages.

A l’analyse des dossiers étudiants, le CNE en tire quelques enseignements. La lutte contre le gaspillage alimentaire passe par une information consommateur (23%), l’augmentation de la durée de vie (après ouverture) pour 20%, un nouvel emballage (20%), la juste dose/dosage (17%), une nouvelle forme produit (14%), l’aménagement du linéaire Fruits et Légumes (6%).

Quant à la fin de vie/nouvelle vie des emballages, pour 35% des dossiers qui ont retenu ce thème, cet objectif passe par la réutilisation avec gratification éventuelle, la compostabilité et graines de fleurs (23%), l’information tri consommateur (12%), le design de l’emballage/nouvel emballage (12%), le recyclage (12%) et l’éco-conception (6%).

Le parti pris du concours Emballé 5.0 est celui de l'innovation : il s'agit de primer l'idée avant tout, il n'est pas demandé une faisabilité technique dans l'absolu. Le dossier doit réaliser l'intégration du développement durable dans la conception du couple produit/emballage.

Rendez vous avec les étudiants d’Emballé 5.0 le 8 février.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support