Les travaux de cette reconstruction, qui représente un investissement de 24 millions d’euros, ont duré plus de trois mois et mobilisé près de 600 personnes.

DotĂ© de la technologie dite de four « Ă  boucle », ce four rĂ©pond aux normes les plus exigeantes de consommation d’énergie et d’émission atmosphĂ©riques. Il peut dĂ©sormais ĂŞtre alimentĂ© au gaz, contrairement Ă  l’installation prĂ©cĂ©dente qui Ă©tait 100% fuel.

Des travaux ont Ă©galement Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s aux bouts chaud et froid afin d’amĂ©liorer les conditions de travail : isolation acoustique de la cabine bout chaud et gĂ©nĂ©ralisation de l’utilisation de palans pour diminuer les ports de charge.

L’usine de Vauxrot qui emploie près de 150 personnes et fabrique 600 000 bouteilles par jour recycle d’importantes quantités de calcin traité par Everglass à Rozet-Saint-Albin, à une trentaine de kilomètres du site.

Inaugurée en 1827, l’usine de Vauxrot est la verrerie historique du groupe Verallia. En 2015, Verallia a investi plusieurs centaines de milliers d’euros pour adapter ses installations à la nouvelle teinte ébène. Presque noire et d'une densité élevée, celle-ci protège le contenu contre les effets de la lumière et donne aux produits une image de distinction et de raffinement.

Avec l’usine de Saint-Romain-le-Puy (Loire), Vauxrot est l’une des deux seules usines du groupe en France à fabriquer des bouteilles en teintes jaune et ébène, principalement destinées aux marchés des spiritueux et bières.

En 2016, Verallia a réalisé un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros.

"Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support''