SituĂ©e près de Nantes, la sociĂ©tĂ© TechniBiscuit, crĂ©Ă©e en 2000 par Eric Fleury qui part Ă  la retraite, s’est dĂ©veloppĂ©e sur un mĂ©tier de niche : la gestion des flux en continu des biscuits depuis leur sortie du four jusqu’à leur conditionnement.

La société conçoit et fabrique des équipements de liaison entre les différentes machines composant une ligne de production.

Son savoir-faire, tant en mĂ©canique, automatisme, Ă©lectricitĂ© que software, reconnu dans le milieu des biscuiteries industrielles (sur les 22 collaborateurs que compte la sociĂ©tĂ© la plupart sont de niveau ingĂ©nieur), lui permet d’intĂ©grer dans son offre les dernières technologies : automatisation, robotisation, contrĂ´le vision 2D et 3D, et pour des pièces spĂ©cifiques la fabrication additive.

La formation pluridisciplinaire de ses collaborateurs lui permet aussi de gérer les commandes par équipe de projet pour offrir une prestation "clé en main" (avant-projet à la mise en service en passant par les phases d'étude, de fabrication et de montage).

« Ce rapprochement entre TechniBiscuit et BFR Systems est une vĂ©ritable association de compĂ©tences », dĂ©clare Eric BrulĂ©, prĂ©sident du groupe BFR. Il va permettre Ă  la filiale de dĂ©velopper son offre et d’élargir ses marchĂ©s au-delĂ  des frontières.

Avec TechniBiscuit (CA 5 M€), BFR Systems, sous la direction de Vincent Capron, devrait atteindre les 20 M€ de chiffre d’affaires et compter 106 collaborateurs.

Quant au groupe BFR qui rassemble 160 personnes, il prévoit à la clôture de son exercice 2019 (31 mars) un CA légèrement en dessous de 50 M€.

"Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support''