Les appels à projets qu’a lancé Citeo/eco-emballage s’inscrivent dans cette démarche pour améliorer la recyclabilité des emballages, et notamment ceux en plastique. «Un des matériaux se recyclant le moins bien, à l’heure actuelle» déclare Citeo. Pour augmenter son taux de recyclage, il est à la fois nécessaire de développer des débouchés et d’améliorer la recyclabilité du gisement grâce à des projets R&D. Depuis 2012, Citeo a mené deux programmes de R&D pluriannuels, avec des entreprises et des fédérations professionnelles, soit 16 projets au total.

Suite aux appels lancés en 2015, Citeo livre aujourd’hui les conclusions sur les pistes envisagées et les prochaines étapes de ces projets.

Après les pistes d’amélioration sur la recyclabilité des barquettes noires (ebonus du 10 avril), nous publions celles sur la possible substitution des emballages multi-matériaux au profit de ceux mono-matériau, et sur le développement de barquettes mono-résine (ebonus ci-dessous).

Avec Citeo Prospective, l’organisme veut renforcer son expertise dans le domaine des matériaux, «pour anticiper et accompagner l’innovation ainsi que la réflexion des entreprises, des fabricants et des parties prenantes en matière d’éco-conception».

Citeo Prospective publiera une série de notes thématiques et développera des programmes de rencontre dans le but de diffuser les enseignements de la veille industrielle et scientifique sur les matériaux et leur recyclage, et plus généralement sur les enjeux d’anticipation pour ses clients et l’ensemble des parties prenantes.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support