Les objectifs principaux fixés pour 2025 visent à atteindre en Europe un taux de collecte moyen des bouteilles PET de 90%, en France il est de 63% (source Citeo), et d’incorporer 25% de PET recyclé dans la fabrication des bouteilles d’eau, rappellent les Fédérations.

Texte AlternatifLes objectifs passent aussi par la capacité à innover en matière d’éco-conception des emballages, à sensibiliser les consommateurs au geste de tri en développant notamment des campagnes de communication.

Denis Cans, président de la FNECE, souligne : «les engagements que vient de prendre l’EFBW en matière d’économie circulaire s’inscrivent dans la démarche déployée en France depuis des années par le secteur des eaux embouteillées en matière de protection de l’environnement.
La FNECE travaille actuellement en étroite collaboration avec les autres secteurs des boissons et avec CITEO sur un plan d’action spécifique destiné à accélérer fortement et rapidement le taux de collecte ce qui permettra aussi d’améliorer la disponibilité de PET recyclé».

La Fédération Nationale des Eaux Conditionnées et Embouteillées, membre de l’EFBW, représente la Chambre Syndicale des Eaux Minérales et le Syndicat des Eaux de Sources.

La Chambre Syndicale des Eaux Minérales regroupe l’essentiel des acteurs minéraliers français. Cette industrie représente 88 sources d’eau minérale naturelle réparties sur le territoire.

Le Syndicat des Eaux de Sources, créé en 1983, est un syndicat professionnel regroupant une majorité de producteurs d’Eau de Source ayant à ce jour 35 sites d’embouteillage (sur 47) dont 8 usines dans les DOM/TOM.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support