L’Alliance utilise des matières premières issues de la biomasse, comme le carton usagé ou la sciure de bois, afin de ne pas détourner de ressources ou de terrains destinés à la production alimentaire, humaine ou animale.

Après avoir produit des échantillons constitués à 80% de PET bio-sourcé à titre expérimental en 2017, l’Alliance progresse dans son objectif de proposer cette technologie à l’échelle commerciale.

Avec l’aide de Bioindustrial Innovation Canada, un site a été trouvé. Il est situé à Sarnia, Ontario (Canada). La construction d’une usine de démonstration a commencé. Elle devrait avoir une capacité de 18 000 tonnes de biomasse et être pleinement opérationnelle d’ici à 2020.

L’équipement de traitement principal a été fabriqué. L’Alliance prévoit d’augmenter la production de PET bio-sourcé à 95% et de le lancer à l’échelle commerciale peu après. L’objectif ultime est d’atteindre les 100%.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support