Texte AlternatifTraditionnellement, les systèmes de sécurité sont connectés à des entrées distinctes, ce qui nécessite d'utiliser plus de câbles et crée davantage de points de défaillance. Avec le raccordement en série, les clients ne parviennent plus à distinguer les informations de chaque système. Avec le système GuardLink, les dispositifs de sécurité sont facilement raccordés en série, tout en donnant accès au diagnostic de chaque dispositif. Ce système fournit une commande de sécurité, diagnostic, redémarrage à distance et de verrouillage sur un câble à quatre conducteurs avec un maximum de 32 dispositifs par liaison. GuardLink réduit significativement le coût d'installation, avec une réduction du nombre de câbles qui peut atteindre 38%. La connexion des équipements de sécurité avec des branchements intelligents, activés par la technologie GuardLink et le câblage standard à un relais de sécurité Guardmaster, permet une meilleure visibilité de tout le système de sécurité de l'usine, jusqu'aux barrières de protection et aux arrêts d'urgence.

«Lorsqu'un interrupteur d'arrêt d'urgence ou de verrouillage est actionné, le signal de sécurité est envoyé aux relais de sécurité Guardmaster» déclare Rockwell Automation. «Ces informations sont ensuite communiquées via l'interface réseau Guardmaster, ce qui permet de diagnostiquer et de résoudre les problèmes plus rapidement et facilement qu'avec les systèmes câblés traditionnels».

Le système de sécurité GuardLink s'intègre totalement avec la plateforme Logix à l'aide de noms de tag prédéfinis dans l'application Rockwell Software Studio 5000. Sa conception simplifiée et la réduction du nombre de câbles permettent une installation rapide plug-and-play.

Extrait de la revue n° 632 - Octobre 2018. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support