L’acquisition de Papcart représente pour Smurfit Kappa France-SKF une acquisition de complémentarité. En effet, présent sur l’ondulé, 80% de l’activité de Papcart est centrée sur le carton compact, un marché dédié davantage à l’emballage consommateur.

Texte AlternatifSi SKF est déjà présent sur ce marché avec les sites de Tours sur Marne, Siemco et Colorys, le groupe familial lui apporte une expertise dans l’impression offset, la découpe, le pliage/collage, la finition et décoration (dorure, gaufrage, pelliculage..). Papcart dessert de nombreux marchés de l’alimentaire, du luxe avec le vin, les spiritueux.

De tels emballages répondent aujourd’hui aux attentes du consommateur qui recherchent des emballages premium et durables, en terme d’impact environnemental. «En combinant les expertises de Smurfit Kappa et celles de Papcart, nous allons travailler sur le marché du luxe, l’expertise client, ce dernier étant de plus en plus sensible aux effets visuels, tactiles et sensoriels» a expliqué Gérard Mathieu.

Texte AlternatifLe marché de la cosmétique est un marché qui intéresse la nouvelle entité constituée avec Papcart.

Smurfit Kappa France élargit également sa présence sur le marché du bag-in-box avec l’activité Cubi-Pack que développe Papcart.

Avec cette opération, la filiale française renforce également sa capacité d’innovation qui, en combinant les expertises de deux entités, s’appuiera sur un bureau d’études de plus de 40 personnes. Une expertise qui sera mise à profit pour mieux prendre en compte les synergies à développer tout au long de l’éco-système de la supply chain entre emballage consommateur et emballage de transport.

Papcart, qui a réalisé un CA en 2017 supérieur à 45 M€, va rejoindre le «pôle Smurfit Kappa Colors» qui, placé sous une même direction, regroupe désormais 5 sites (les 2 de Papcart (Gétigné et Jarnac) et les 3 déjà cités du groupe d’emballage), et réunit 700 personnes au total.

La seconde opération permet à Smurfit Kappa France d’opérer une extension géographique sur le marché du plateau fruits&légumes en acquérant, dans l’ouest de la France, deux unités complémentaires auprès du groupe Europac, acquis en juin dernier par DS Smith.

Avec le rachat des deux unités qui étaient à vendre, Smurfit Kappa investit en France sur un marché stratégique pour le groupe. La Cartonnerie de Caracdec opère sur le marché agro-alimentaire (volaille, porc…) mais surtout sur le plateau fruits&légumes. Le site de Saint Pol de Léon, qui compte entre 10 et 20 personnes, assure le montage des plateaux.

«Avec l’acquisition de ces deux sociétés, nous confirmons notre position de leader en France et nous sommes fiers de pouvoir proposer à nos clients une offre complète de solutions d’emballage primaire, premium, consommateur, de transport et de présentation pour tous les segments de marchés. Nous sommes très heureux d’accueillir les salariés de Papcart, Caradec et Saint Pol de Léon au sein des équipes de Smurfit Kappa France» a déclaré Jean Christophe Bugeon, pdg de Smurfit Kappa France.

"Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support''