Sur les trois mesures que lance McDonalds France, deux concernent l’emballage.

Texte Alternatif• Supprimer les ustensiles en plastique à usage unique-SUP (Single Use Plastic) : pailles et couvercle en plastique ne seront plus dans les restaurants en 2019, ce qui permettra une réduction de plus de 400 tonnes de plastique par an. L’enseigne anticipe une mesure réglementaire à l’étude au niveau européen et français.

Des alternatives sont en cours de test depuis novembre, indique l’enseigne. Cette approche se poursuivra pour l’ensemble des autres ustensiles en plastique (bols pour les glaces et salades…).

Texte Alternatif• Déployer le tri sélectif en salle dans 100% des restaurants. D’ici fin 2018, une centaine de restaurants aura mis en place un système de tri sélectif en salle pour assurer la valorisation des emballages. Cette solution de collecte locale et spécifique en salle pour chaque restaurant va être travaillée en partenariat avec les services publics. Du fait de l’hétérogénéité des services de collecte et de valorisation, l’enseigne vise un déploiement sur l’ensemble des restaurants en 3 ans.

La troisième mesure concerne lance le «zéro Diesel» sur l’ensemble de la flotte logistique.

Afin d’atteindre la réduction de 35% de ses émissions de gaz à effet de serre par repas servi en 2030, McDonald’s France a réuni en novembre l’ensemble des parties prenantes dans le cadre d’une large concertation pour identifier les contraintes et solutions inhérentes à ces sujets. «Cette concertation a pour objectif de produire une série de propositions concrètes à remettre aux pouvoirs publics en janvier 2019 afin d’alimenter les réflexions en cours sur les grands enjeux d’économie circulaire».

"Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support''