L'alliance doit renforcer notamment l'adéquation entre l'offre et la demande de matières plastiques recyclées, reconnue comme la principale entrave à un marché européen performant des plastiques recyclés.

L'objectif de la Commission vise au moins 10 millions de tonnes de matières plastiques recyclées dans de nouveaux produits sur le marché de l'UE pour 2025.

Le premier vice-pr√©sident Frans Timmermans, charg√© du d√©veloppement durable, s'est exprim√© en ces termes : ¬ęune coop√©ration √©troite entre tous les maillons de la cha√ģne de valeur des mati√®res plastiques est essentielle pour parvenir √† une √©conomie circulaire des mati√®res plastiques et faire en sorte que les plastiques recycl√©s trouvent leur chemin vers de nouveaux produits, et non vers les d√©charges ou les incin√©rateurs¬Ľ.

L'alliance circulaire sera une plateforme pluripartite regroupant les principaux acteurs concernés de l'industrie, depuis les collecteurs de déchets jusqu'aux recycleurs et depuis les producteurs primaires jusqu'aux transformateurs, propriétaires de marques et détaillants, y compris les secteurs de l'emballage.

L'alliance poursuivra trois grands objectifs :

- favoriser des actions et des investissements √† court terme, sur une base volontaire et coordonn√©e, de la part des principales parties prenantes de l'industrie. Ces actions et investissements peuvent porter sur une collecte s√©par√©e des d√©chets plastiques, la production de rapports sur les taux et les volumes de collecte et de recyclage, des investissements dans des installations de tri et de recyclage, et des normes volontaires sur la ¬ęconception en vue du recyclage¬Ľ des mati√®res plastiques et autres mat√©riaux ;

- rendre compte des obstacles susceptibles d'entraver les efforts des parties prenantes pour remplir pleinement leurs engagements et atteindre l'objectif fixé pour 2025. Certains de ces obstacles déjà recensés sont notamment le manque d'infrastructures, un accès insuffisant au financement et des lacunes dans la standardisation ;

- suivre les progrès accomplis vers un développement du recyclage des plastiques et un usage accru des plastiques recyclés en Europe.

La Commission invitera les principales parties prenantes du secteur à rejoindre l'alliance, notamment celles des secteurs qui représentent la plus forte demande de plastiques en Europe, comme les industries de l'emballage.

La première réunion de l'alliance circulaire sur les matières plastiques sera organisée dans le cadre des journées européennes de l’industrie, le 5 février 2019.

"Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support''