Brune Poison a fixé plusieurs rendez-vous aux entreprises du secteur fast food pour faire un point précis sur les actions de mise en conformité qu’ils devront déployer.

• D’ici fin mars, les entreprises présentes et absentes de la réunion devront communiquer au ministère leur stratégie de mise en conformité avec la réglementation en matière de tri 5 flux et de collecte des déchets alimentaires.

• Fin avril, après étude approfondie des différentes stratégies remises, les entreprises seront convoquées pour présenter et faire valider le contenu de leur feuille de route.

• A la rentrée de septembre, un premier point d’étape de mise en œuvre concrète des stratégies sera réalisé.

Le secteur de la restauration rapide génère à lui seul plus de 180 000 tonnes de déchets d’emballages par an, mais aussi plus de 60 000 tonnes de déchets alimentaires. En cas de non-respect de ces règles, les professionnels s’exposent à des sanctions administratives et judiciaires, à l’initiative des élus locaux ou des services de l’Etat.

La réglementation concernant le Tri des 5 flux (papier/carton, métal, plastique, verre et bois) et aussi éventuellement les biodéchets (déchets alimentaires) est une obligation à laquelle sont soumises toutes les entreprises et administrations.

Texte Alternatif

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support