Illustrée par une installation professionnelle de brassage installée sur le stand, le grand public sera invité à chaque étape de fabrication, à découvrir les pratiques de la profession qui, depuis une vingtaine d’années déjà, s’attache avec rigueur à favoriser les circuits courts d’approvisionnement (matières premières), préserver les ressources naturelles, notamment en réduisant la consommation 
d’eau et d’énergie dans le process de fabrication et éco-concevoir les emballages, favoriser leur recyclage ou leur réemploi.

La bière est conservée grâce à deux types de conditionnements. Les premiers sont les emballages consignés pour réemploi comme les fûts ou les bouteilles en verre que l’on trouve dans les cafés-restaurants et qui représentent environ 20% des volumes du marché.
 Les seconds sont les emballages recyclables, comme les cannettes et les bouteilles en verre.

La cannette en aluminium est recyclable à 100%.
 Les bouteilles en verre, allégées de 20% de leur poids afin d’utiliser moins de matières premières, sont aujourd’hui recyclées à 86%, intégrant en moyenne 75% de verre recyclé (calcin).

De l’amont (orge et houblon) à l’aval (grande distribution, cafés et restaurants), les activités liées à la filière représentent 68 000 emplois pour un chiffre d’affaires total de 12,5 milliards €.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support