«Cette étape majeure constitue une première mondiale qui confirme le potentiel de la technologie Carbios à engager l’industrie dans une transition responsable vers un modèle d’économie circulaire» confie Alain Marty, Directeur Scientifique de Carbios, qui ajoute : «elle souligne l’incroyable potentiel de notre technologie basée sur l’utilisation d’enzymes et apporte une solution sans précédent pour résoudre le problème croissant de nos déchets plastiques».

Rappelons que Carbios devrait démarrer son démonstrateur industriel au 4è trimestre 2020 (ebonus du 23 janvier 19) et que la société a signé un partenariat avec le leader mondial de la production d’enzymes Novozymes, société danoise qui va produire à l’échelle industrielle l’enzyme propriétaire développée par la société française.

Carbios pourrait aussi accorder une licence de son procédé à un producteur de PET en 2023 (ebonus du 5 février 19).

Carbios a démontré que sa technologie propriétaire de bio-recyclage, utilisant la bio-ingénierie enzymatique, permettait de convertir des déchets plastiques PET en leurs constituants de base à 97% en seulement 16 heures.

Texte AlternatifEt que du PET vierge pouvait être produit avec 100% de rPTA issu de son procédé propriétaire de bio-recyclage applicable à toutes sortes de bouteilles PET (claires, colorées, opaques, complexes).

En validant aujourd’hui que 100% de rPTA permet de produire des bouteilles en PET vierge, Carbios démontre que sa technologie a la capacité à soutenir la transition vers une économie circulaire.

Polyester le plus courant du marché, le PET est utilisé pour produire des emballages, des fibres textiles et près de 500 milliards d’unités de bouteilles en plastique chaque année1. C’est un marché dont la croissance annuelle attendue est évaluée à 4,8% entre 2017 et 2025.

(1) Source : Citi GPS - Global Perspectives & Solutions – Rethinking Single-Use Plastics (August 2018).

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support