Texte AlternatifSes propriétés environnementales, son aptitude à préserver tant la qualité que la fragrance de son contenu ainsi que le côté premium sont mis en avant par les 2 030 consommateurs interrogés sur cinq pays européens (1).

Le verre est considéré comme le meilleur emballage pour les produits de beauté, les parfums et les produits pharmaceutiques par 77% des consommateurs interrogés - devant le plastique/polytéréphtalate d’éthylène (PET) et le métal sur cinq marchés européens.

Quand on évoque la durabilité, 69% des répondants citent le verre comme l’emballage le plus recyclable et le plus respectueux des océans, par rapport au métal ou au plastique/PET, et 7 consommateurs sur 10 savent que les flacons en verre utilisés pour les produits de beauté peuvent être recyclés avec le verre ménager. Ces conclusions arrivent au moment où une très large majorité de consommateurs (91%) âgés de 18 à 34 ans affirment avoir pris davantage conscience de leur impact sur l’environnement au cours des 12 derniers mois.

L’industrie du verre s’est engagée à sensibiliser davantage le public quant à la recyclabilité intégrale des flacons en verre à travers une campagne d’information du grand public, via sa plateforme de sensibilisation des consommateurs, Friends of Glass.

Le verre est recyclable à l’infini en circuit fermé. Le verre recyclé remplace potentiellement le sable, le carbonate de soude et le calcaire - autant de matériaux bruts que l’on trouve dans la nature. 69% des répondants considèrent le verre comme l’emballage le plus sûr et 83% le plus à même à préserver la qualité et la fragrance des produits et 86% la meilleure touche premium.

La moitié des consommateurs veulent voir davantage de crèmes et produits de soin dans des emballages en verre (voir le tweet du 31/01/2019 sur @EmballageDigest).

«Les consommateurs plus jeunes étant attirés par le verre tant pour son côté premium que pour ses propriétés durables, les emballages en verre pourraient être la solution pour séduire les Millenials. Il est temps pour les marques d’en tenir compte et de réagir en augmentant leur offre dans des emballages en verre» estime Michael Delle Selve, responsable communication de la FEVE.

(1) Menée en ligne en octobre 2018, l’étude a été réalisée par InSites Consulting, auprès de consommateurs âgés de 18 à 34 ans (75% de femmes et 25% d’hommes) en France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni. 2030 réponses ont été collectées.

Extrait de la revue n° 635 - Février 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support