Texte AlternatifLa complexité des décorations sur les tubes s’accroît. Effets métalliques, finitions mattes et brillantes, teintes spécifiques, effets de vernis… Les fournisseurs proposent donc régulièrement de nouvelles solutions décoratives. Ainsi, Pinard Emballages fabrique des tubes de 50 à 250ml qui ont la particularité d’être extrudés-soufflés, comme le sont les flacons. Grâce à ce procédé, la société peut effectuer des gravures en relief - impossible en extrusion classique - soufflées dans le moule directement.

Albéa, leader du tube plastique et laminé, a lancé en 2018 des vernis softet 3D transparents, et va prochainement rendre disponible un effet pearlescent, légèrement nacré, obtenu par le vernis «butterfly coating». «C’est une technologie à haute valeur ajoutée. Le marché est aujourd’hui plus mûr pour ce type d’effet» assure Raul Cervantes, chef de marché «hygiène et soin», qui remarque par ailleurs que le foil holographique est particulièrement tendance sur les tubes. Il constate aussi beaucoup de demandes pour la décoration du bouchage, réalisable grâce à l’impression numérique. Outre l’aspect esthétique, cela accroît la personnalisation du packaging.

Texte AlternatifDans ce but, la société Tuboplast utilise le procédé d’injection IML pour produire son ESTube. Cette technologie combinée avec l’impression numérique du film permet d’obtenir des décors comme du marquage à chaud et à froid à 360º, de l’épaule à la zone de soudure, des effets holographiques ou nacrés, et de personnaliser à l’extrême en imprimant par exemple des QR codes individualisés et des effets mosaïques en petites séries.

Extrait de la revue n° 635 - Février 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support