Texte AlternatifDans le cadre de ce projet, un nouveau four sera ajouté en 2020, ce qui portera le nombre total de fours de Gironcourt à trois. En parallèle, les fours existants seront modernisés.


A l’issue de cette augmentation de la capacité industrielle, l’usine pourra produire environ 1,9 milliard de contenants de verre par an.

Cet accroissement de capacités bénéficiera plus particulièrement au marché premium de la bière, un segment hautement différenciant qui utilise des formes uniques de bouteille pour construire une image de marque solide et premium.

«Notre investissement dans l’usine de Gironcourt-sur-Vraine est le reflet de la tendance actuelle qui privilégie les emballages en verre pour leur caractère durable» a déclaré Vitaliano Torno, président d’O-I Europe.

«En outre, cela renforcera l'économie circulaire de la région, car nous avons l'intention d'utiliser du verre recyclé et d'autres matières premières issues de la région» a ajouté François Pierrot, directeur du groupe pour l’Europe du Sud-Ouest.

60 nouveaux emplois vont être créés. Un premier groupe de nouveaux employés devrait être embauché au cours de ce premier semestre.

L’investissement à Gironcourt-sur-Vraine fait partie de la stratégie de croissance mondiale d’O-I. En novembre 2018, O-I a annoncé l’acquisition de près de 50% d'Empresas Comegua S.A, fabricant de contenants en verre pour les marchés d'Amérique centrale et des Caraïbes. Ce même mois, la société a également annoncé une initiative révolutionnaire visant à réinventer la fabrication du verre avec une innovation technologique et de nouveaux procédés.

Le groupe a également lancé O-I EXPRESSIONS en septembre 2018, un service d’impression numérique réalisée directement sur le verre offrant des capacités de personnalisation de l’emballage en verre plus rapide et permettant de réaliser des éditions limitées, des réalisations artistiques et d’accompagner nos clients dans la promotion de leur marque.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support