Texte AlternatifEn 2018, le marché en pleine ébullition du snacking a pour acteur principal la restauration rapide qui représente en France 41 000 établissements et pèse 19 milliards d’euros (10 milliards de plus qu’il y a 10 ans).

Un chiffre qui monte à 94 000 points de vente si l’on inclut les boulangeries-pâtisseries, hypers, supermarchés, supérettes, épiceries de marché, la livraison et la restauration à emporter en restauration à table.

Le snacking, via la restauration rapide, séduit et grapille des parts de marché au détriment de la restauration classique à table.

Il y a aujourd’hui près de 2 fois plus d’enseignes de restauration rapide en France qu’en 2007.

Sur une même période donnée, la restauration à table n’a pas évolué en nombre d’unités, avec un potentiel de 104 000 établissements en 2019. Une évolution qui stagne depuis plus de 20 ans.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support