Parce que parmi ses rosés, certains «peuvent être des vins de garde», Jean-Claude Mas a fait le choix d’un «conditionnement adapté à leur conservation».

Dans ce cas, ils sont présentés dans des flacons non pas en verre blanc mais dans des bouteilles comme Astelia recouvertes d’un sleeve, qui offrent une meilleure protection contre la lumière. La capsule à vis ou les bouchons Diam ont également été retenus pour leur étanchéité à l’oxygène.

Texte Alternatif• Cuvée Astélia rosé, édition flamants. Les couleurs et les flamands roses de l’Etang de Thau ont été source d’inspiration pour ce rosé conditionné dans une bouteille unique, créée par Jean-Claude Mas (signature moulée dans le verre). Elle est réservée aux cuvées premium.
La bouteille se distingue par ses «reliefs» qui couvrent les épaules de la bouteille et représentent les différentes parcelles qui entrent dans la composition des vins. L’illustration Flamants roses - extrait d’un tableau peint par Christophe Heymann - est sérigraphiée par le verrier O-I à Veauche.



Texte Alternatif• Le Rosé par Paul Mas. Il est conditionné dans une bouteille Alliance (Verallia) et habillée d’un sleeve (Sleever International), Ce rosé est disponible aussi en Magnum et Jéroboam.ET existe en version BIO dans une bouteille sérigraphiée.



Texte Alternatif• Le Gris Mas rosé. Jean-Claude Mas signe ce rosé, en faisant une grimace reprise sur l’étiquette de cette cuvée.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support