Texte AlternatifLa mise en service est prévue pour le dernier trimestre 2020. Objectif : transformer le site de papeterie initialement dédié à la fabrication de papier couché sans bois d’une capacité annuelle de 1,08 millions de tonnes par an, moins rentable ces dernières années, pour l’orienter vers la production de kraftliner. Et ainsi offrir des emballages durables, de qualité et food contact. Coût de l’investissement : 350 millions d’euros pour cette transformation sur la période 2019-2022, accompagnée de la suppression d’une centaine d’emplois.

La fabrication annuelle des 450 000 tonnes de kraftliner, requérant moins de main d’œuvre. Avec cette opération, Stora Enso escompte voir son EBITDA progresser de 15 à 20%.