Texte AlternatifCe dernier est capable de coder des sachets sticks sur une largeur de 1200 mm et les couvercles de pots de yaourts sur une largeur de 1000 mm à la vitesse maximale de 1500 produits par minute. Le codage peut être effectué sur une grande variété de films en grande largeur, métallisés ou non, en PP, en BOPP, sur carton ou papier. La qualité du codage est proche de celle de la pré-impression grâce à la technologie brevetée SmartLase Code Technology. Avantages : contraste, lignes, courbes et points sont impeccablement rendus même dans des conditions d’exploitation difficiles (jusqu’à 45°C), et sans risque de perçage. Le SmartLase C350 HD permet de choisir l’emplacement du code sur l’emballage, quelle que soit son orientation. Un atout intéressant pour la personnalisation de dernière minute (parfums, promotions, etc.), ce qui permet de réduire en parallèle les stocks de pré-imprimés.

La grande surface de marquage permet de minimiser le nombre de têtes d'impression par ligne et offre un encombrement limité. Les opérations de maintenance sont réduites, pour un coût total de possession (TCO) parmi les plus performants de l'industrie. Sa conception modulaire facilite son intégration sur toutes les lignes de production. De nombreuses configurations sont possibles : choix entre six lentilles pour ajuster la distance focale à la surface à marquer, trois ombilics démontables de différentes longueurs et deux interfaces utilisateurs (écran tactile déporté ou interface web). La tête d’impression en acier inoxydable existe en deux longueurs d’ondes et dispose de deux types de protection (IP 55 ou IP 65). Une version L spécifique pour les films laminés ou ultra-minces est également disponible.

Extrait de la revue n° 640 - Juillet/Août 2019. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support