Texte AlternatifLe PSE, aussi dénommé airpop® par certains acteurs, est largement utilisé en raison de ses nombreuses propriétés et fonctionnalités : 100% recyclable, léger, isotherme, inerte, résistant, apte au contact alimentaire, absorbeur de chocs. Il est composé de seulement 2% de matière, le reste étant complété par de l’air. Selon une étude Conversio, le taux de recyclage des emballages en PSE se situe à l’heure actuelle entre 50% et 60% selon les pays européens. Les quantités d’emballages en polystyrène (PS, XPS et PSE) mises sur le marché chaque année en France sont évaluées à 140 000 tonnes dont 40 000 de PSE.

En France, dans le cadre de l’extension des consignes de tri mis en place par CITEO d’ici 2022, un flux PS (pots de crèmes, barquettes œufs, boite lessives, pots de yaourts) a été créé permettant une massification de cette matière en vue de son recyclage. Concernant les emballages plastiques industriels et commerciaux, le recyclage, notamment mécanique, du PSE est déjà une réalité. De gros gisements en caisses marées ou encore des emballages électroménagers sont directement collectés et recyclés par des sociétés spécialisées.

Texte AlternatifELIPSO et IK, avec toute la chaine de valeur, souhaitent développer davantage le recyclage du PSE et modeler activement la boucle. A l’instar du recyclage chimique par dissolution du PS et du PSE – alternative complémentaire au recyclage mécanique par broyage et extrusion – qui fait également l'objet d'une recherche intensive par l'industrie productrice de matières premières (Total, BASF, Polystyvert, Polystyrene Loop).

Lors des engagements volontaires signés à l’été 2018 par le secteur, la profession a annoncé l’engagement d’incorporer 4 000 tonnes de PSE recyclé dans les calages industriels à l’horizon 2023.

L’ensemble de la filière des emballages ménagers en polystyrène travaille activement à la création d’une solution de recyclage pour développer une économie circulaire de ces produits. Citeo, Total, Saint-Gobain et Syndifrais – le syndicat national des fabricants de produits laitiers frais, ont décidé de travailler ensemble pour contribuer à créer une filière industrielle de recyclage de polystyrène en France et valider en 18 mois sa faisabilité technique et économique. Le défi du marché sera l’incorporation de matières plastiques recyclées dans de nouveaux produits.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support