Texte AlternatifEn parallèle, avec 246 M€, l'Algérie est le premier importateur de technologies d'emballage en Afrique et au Moyen-Orient. Le marché local se veut donc exigeant, à la recherche de solutions à valeur ajoutée à destination des acteurs algériens de la fabrication, de l’impression et de l’emballage, pour les secteurs alimentaire, non alimentaire, pharmaceutique, et cosmétique.

Numérisation, automatisation et personnalisation seront au cœur de la prochaine édition, que ce soit au travers des solutions présentées par les exposants, qu’autour des thèmes développés par le programme de conférence. L’édition 2018 avait réuni plus de 5000 visiteurs autour d’une quarantaine d’exposants.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support