Texte AlternatifEn France, près de 4 000 pharmaciens préparent des piluliers de médicaments dans le cadre de la PDA à destination des Ehpad et, au comptoir, des patients (ou infirmières) pour une utilisation à domicile. Papy boom et vieillissement de la population, importance des maladies chroniques, exigences de sécurité et de traçabilité croissantes dans les établissements, nécessité d’accompagner les professionnels de santé mais aussi les 11 millions d’aidants auprès des malades à domicile… de nombreux facteurs participent à développer des piluliers plus connectés sur le bon usage pour réduire le risque iatrogénique et le coût associé pour la collectivité.

«Design for all» et simplicité
Texte Alternatif«Près de 3 millions de personnes de 80 ans (et plus)* sont vouĂ©es Ă  rester chez elles par manque de lits en Ehpad, souligne Jean-Bernard Jombart, directeur chez Mdose. Le maintien Ă  domicile (MAD) vise aujourd’hui des personnes fragilisĂ©es, souvent polymĂ©diquĂ©es (au moins 5 spĂ©cialitĂ©s diffĂ©rentes Ă  prendre par jour) et souffrant de troubles cognitifs et de la mĂ©moire». C’est dans un esprit «design for all» que Mdose a dĂ©veloppĂ© ses piluliers centrĂ©s sur les utilisateurs, faciles Ă  utiliser, comprĂ©hensibles et non stigmatisants, en prenant en compte les contraintes de l’Ehpad comme du domicile. Les axes clĂ©s : l’ergonomie, la facilitĂ© d’ouverture et la communication pour «éduquer» le patient pour une meilleure observance. «Nous avons travaillĂ© sur l’oubli classique (nĂ©cessitant des rappels) et l’inobservance intentionnelle (le refus de prise par manque de confiance dans le traitement estimĂ© Ă  45% selon une Ă©tude menĂ©e par Teva en 2015)», note-t-il. RĂ©sultat : le pilulier Heb’Doseest utilisable sous format hebdomadaire (7 jours), avec des alvĂ©oles dĂ©tachables Ă  usage unique, et un logiciel pour sĂ©curiser la prĂ©paration manuelle Ă  l’officine et gĂ©nĂ©rer les Ă©tiquettes de traçabilitĂ© Ă  coller sur les piluliers. Pour simplifier le travail de l’infirmière Ă  l’Ehpad, le traitement hebdomadaire d’un patient est prĂ©sentĂ© dans un plumier distributeur de temps de prise (matin, midi, soir, coucher), avec un compartiment sĂ©curisĂ© pour recevoir le «hors pilulier» (sachets, gouttes, …).

Extrait de la revue n° 645 - Février 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support