Texte Alternatif

Alors que plusieurs papeteries se voient obligées d’arrêter leur production dans ce contexte, l’industrie papetière française demande à être reconnue comme «nécessaire à la sécurité de la Nation ou à la continuité de la vie économique et sociale», conformément à l’article 15.

Cette reconnaissance permettrait une poursuite de l’activité de sites industriels indispensables à la vie quotidienne des français, pour la production de caisses de conditionnement, sacs, cartonnettes, etc. utilisés par les chaînes logistiques (biens alimentaires, médicaments, matériel médical, etc.) ; de papiers d’hygiène et pâte de cellulose (mouchoirs, essuie-mains, etc.) et de papiers graphiques et spéciaux, servant à la fabrication de notices de médicaments et de masques chirurgicaux.

En plus de donner un sens à l’implication professionnelle des opérateurs du secteur, cette reconnaissance, enfin, doit sécuriser les approvisionnements en matières premières (Papiers et Cartons à Recycler issus des centres de tri, etc.) et les différentes activités (logistique, etc.) nécessaires à la vie quotidienne des Français et leur usage des produits de première nécessité en temps de confinement.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support