Texte AlternatifCette presse d’étiquettes évolutive d’une laize de 330 mm, a une capacité de production de 50 000 m² par mois pour un quart de travail unique, selon le fabricant. La CX300 dispose de cinq groupes d’impression, CMJN et le blanc opaque, mais peut être configurée avec des encres spéciales, comme celles de sécurité. Cheetah 2.0 est une technologie qui collecte les données de la machine, ce qui permet l’analyse des performances de la presse en temps réel et ainsi d'améliorer le TRS (Taux de Rendement Synthétique). Cette presse à toner sec est destinée aux marchés des étiquettes adhésives à fort tirage comme l'alimentaire ou la pharmaceutique, mais aussi ceux utilisant des supports délicats (les papiers naturels structurés par exemple) comme les secteurs des vins et spiritueux, les bières artisanales ou encore l'industrie du luxe. Le constructeur préconise également cette machine d'impression pour la production d'étiquettes à thermotransfert, les étiquettes surmoulées, les étiquettes à coller et les étiquettes entourantes. Équipée du procédé fleXflow de Xeikon, la CX300 peut aussi produire des sachets souples.

Extrait de la revue n° 647 - Avril 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support