Texte AlternatifObligatoire depuis le 14 décembre 2019, le passeport phytosanitaire de l'UE a pour objectif d'empêcher l'introduction d'organismes nuisibles exotiques, et garantir la traçabilité de tous les végétaux destinés à la plantation. Sa forme et son contenu doivent ainsi préciser le nom botanique et le code de traçabilité de la plante, le code du pays d'origine et le numéro d'enregistrement de l'expéditeur. Le logiciel dispose d'une interface utilisateur intuitive pour la mise en page et le choix du support (étiquettes adhésives, labels de boucle et étiquettes à piquer) et propose une vaste base de données avec un total de 48 000 noms botaniques, organismes nuisibles et zones protégées. Selon la mise en page, le passeport phytosanitaire de l'UE est affiché en format PDF pour être téléchargé et imprimé. D'un simple clic, les commandes d'impression des étiquettes peuvent ensuite être envoyées à une imprimante laser ou à transfert thermique.

Extrait de la revue n° 647 - Avril 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support