Texte Alternatif

Par ailleurs, le marché domestique verrier connaît une hausse continue des importations de la part de verriers étrangers plus compétitifs opérant dans les pays limitrophes. Celles-ci représentent désormais 33% (1) du marché domestique français. Avec une croissance plus rapide des importations que du marché domestique, Verallia France fait donc face à une situation de surcapacité sur certains segments de marché.

Dans ce contexte, le groupe annonce le déploiement d’un projet de transformation en France afin d’adapter son organisation aux évolutions du marché français et d’ajuster au mieux sa capacité de production. Pour ce faire, le verrier prend la décision de ne pas reconstruire l’un des trois fours du site de Cognac. Ce four arrive en fin de vie en fin d’année et fabrique essentiellement des bouteilles pour le marché du vin.

Autre grand volet de ce plan de transformation : la mise en place d’un programme d’accompagnement au départ de ses employés sous forme de cessation anticipée d’activité et de plan de départ volontaire, avec des mesures avantageuses afin de faciliter, pour les collaborateurs potentiellement concernés, l’accès à un reclassement interne, ou les aider dans leur recherche de nouvelles opportunités professionnelles (formation professionnelle, aide à la création d'entreprise, aide au reclassement externe). Environ 130 départs seraient envisagés pour les six usines verrières de Verallia France, dont environ 80 sur le site de Cognac. Une procédure d’information-consultation des instances représentatives du personnel débutera le 22 juin 2020.

(1) Sources douanières 2019.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support