Texte Alternatif

Par ailleurs, afin de permettre à ses consommateurs de faire des choix de consommation plus durables, L’Oréal devance l’idée d’un Pack Score discuté par la filière et les associations de consommateurs et lance un dispositif d’affichage de l’impact environnemental et social de ses produits, au travers d’une échelle de notation allant de A à E.

Approuvé par des experts scientifiques indépendants et certifié par Bureau Veritas, cet affichage sera progressivement déployé au sein des marques du Groupe et de toutes les catégories de produits. Les notes seront consultables sur les pages Web des produits, sur les sites de chaque marque. Cet affichage sera disponible en France dès juin 2020 pour les soins pour les cheveux de Garnier. Il sera ensuite déployé progressivement dans d’autres pays, sur les autres marques du Groupe, et aux autres catégories de produits.

«La transformation durable de L’Oréal entre dans une nouvelle ère. La planète est aujourd’hui confrontée à des défis sans précédent. Il est crucial d’accélérer nos efforts pour permettre à l’humanité de vivre dans un environnement sûr. Nous le faisons à notre échelle, dans nos propres activités, mais aussi en apportant notre contribution à la société toute entière. Nous savons que les plus grands challenges sont à venir et L’Oréal restera fidèle à son ambition : agir en plein respect des ‘limites planétaires’», déclare Jean-Paul Agon, Président-Directeur Général de L’Oréal.

Texte AlternatifOutre ce volet emballage, ce nouveau programme intègre des objectifs ambitieux plus larges sur le plan environnemental. L’Oréal s’engage ainsi à ce que l’ensemble de ses sites industriels soient carbone neutre d’ici 2025. Enfin, d'ici à 2030, L’Oréal souhaite réduire de 50% par produit fini, l’ensemble de ses émissions de gaz à effet de serre, par rapport à 2016. L’aspect social n’est pas en reste. Le groupe cosmétique a décidé de participer à deux grands sujets sociaux et environnementaux urgents, grâce à un plan de soutien de 150 M€ lancé en mai dernier. Il visera à accompagner les actions de solidarité envers les femmes vulnérables et en faveur de la protection de l’environnement, et en particulier de la biodiversité.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support