Texte Alternatif

Le taux de recyclage des emballages ménagers 2018, mis à jour à l’arrêté des comptes 2019, ressort à 68%, en baisse de 2 points par rapport à l’estimation produite à l’arrêté des comptes 2018 (70%). Cet ajustement s’explique du fait de la hausse conjoncturelle des emballages en verre mis en marché, liée principalement à la hausse de la consommation pendant la Coupe du monde de football.

Grâce à la simplification du geste de tri, promue par Citeo (fin 2020, 50% des Français pourront trier tous leurs emballages), la progression se constate pour tous les matériaux : +3 points de recyclage pour l’aluminium (48%), +3 pour les papiers-cartons (70%), +2 pour les plastiques au global (29%), dont +3 points pour les bouteilles et flacons qui atteignent 61% de taux de recyclage.

Dans le contexte de crise, Citeo s’adapte à la situation économique parfois difficile de ses clients et de ses partenaires et maintient son cap pour préserver la performance du recyclage des emballages et des papiers : réduire, réemployer et recycler tous les emballages et les papiers. Ceci par le déploiement de programmes de R&D sur l’éco-conception, les technologies de recyclage et le réemploi, poursuite du programme clé de simplification du geste de tri et de modernisation des centres de tri, soutien renforcé à l’innovation et à la mobilisation des consommateurs.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support