Texte AlternatifRapatrier en France les flux de commandes partis Ă  l’étranger est le cheval de bataille d’Imprim’Luxe qui promeut aujourd’hui une stratĂ©gie de reconquĂŞte d’une industrie dynamique, innovante et crĂ©atrice d’emplois. «La survie et la pĂ©rennisation de la filière de l’impression, du packaging, de l’ennoblissement et de la communication imprimĂ©e en dĂ©pendent», explique l’association professionnelle. Et de poursuivre : «à l’heure oĂą les coĂ»ts du transport s’accroissent, oĂą la numĂ©risation et l’automatisation relativisent le coĂ»t de la main d’œuvre, oĂą la demande converge vers plus de personnalisation et d’hybridation entre produits et services, la rĂ©industrialisation en France, pendant de la relocalisation, est Ă  nouveau possible et souhaitable». Pour promouvoir le «fabriquĂ© en France», Imprim’Luxe souhaite Ă©tablir un nouveau rapport entre imprimeurs français et donneurs d’ordre en s’appuyant sur un plan d’action dĂ©clinĂ© en plusieurs volets : la mise en place d’un ComitĂ© des Sages Ă©dictant des règles de bonne gouvernance ; l’organisation de sĂ©minaires de rĂ©flexion sous l’égide de la S.E.I.N. (SociĂ©tĂ© d’Encouragement pour l’Industrie Nationale) ; la crĂ©ation d’une grande table ronde Ă  l’HĂ´tel de l’Industrie (en partenariat avec la S.E.I.N.) rĂ©unissant les protagonistes majeurs de l’industrie du Luxe, des investisseurs et les pouvoirs publics et enfin, la mise en Ĺ“uvre d’un plan de communication institutionnelle, professionnelle et grand public valorisant les nombreux atouts de l’industrie graphique française.

Extrait de la revue n° 649 - Juin 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support