Texte Alternatif

Jusqu’alors, Seeberger utilisait une peseuse linéaire à quatre voies pour conditionner le café en paquets mais la machine peinait à conserver sa vitesse d’origine et devant la difficulté à se procurer des pièces de rechange, l’industriel s’est tourné vers Ishida.

La peseuse associative fournie est la nouvelle CCW-RVE à 14 têtes équipée de bennes de 3 litres. Avantage : les surdosages sont évités, et son fonctionnement tout en douceur prend soin des grains de café en évitant leur détérioration, ce dernier point étant très important pour du café haut de gamme. Les grains arrivent via une goulotte sur la table de dispersion sous laquelle une cellule de pesée régule l’alimentation du produit vers la peseuse et les bennes radiales à commande individuelle, réglées très précisément par le logiciel. Le système antifuite des bennes à fermeture hermétique ne laisse échapper la moindre particule du produit. Le microprocesseur de la peseuse entre alors en action pour calculer en une fraction de seconde la meilleure combinaison entre le contenu des bennes, la plus conforme au poids cible. Le café est conditionné en paquets de 250 g, 500 g et 1 kg, à des vitesses beaucoup plus élevées qu’avec le système précédent, en particulier pour les grands conditionnements.
Enfin, cinq minutes suffisent au lieu des quinze minutes requises par l’ancien équipement pour un changement de format.

Texte AlternatifGrâce au logiciel Sentinel conçu par Ishida, le torréfacteur peut tirer le meilleur parti possible de la machine en étant connectée au système de service du constructeur. Données de production sont enregistrées et évaluées en temps réel tandis que des rapports quotidiens mettent en évidence les tendances, les tailles de lots et d’autres statistiques. Tout défaut ou baisse de performance de la machine est immédiatement identifié et corrigé à distance.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support